Les larmes d’une mère qui perd son enfant

La Côte d’Ivoire et l’Afrique ont été frappés par la mort d’un artiste adulé par des milliers de mélomanes, DJ ARAFAT.

Au milieu des pleurs, des colères, et des expressions d’une quelcquonque théorie du complot. Je voudrais m’arrêter sur une douleur en particulier… Celle d’une mère qui perd son enfant.

Je pense à toutes ces femmes qui lorsqu’elles donnaient la vie,imaginaient leur enfant grandir et faire des choses extraordinaires. Alors, lorsqu’une mère se rend compte qu’elle doit mettre en terre son enfant….imaginez son déchirement…

Je pense également à toutes ces femmes qui ont senti le bébé bouger en elle et qui n’ont jamais eu l’occasion de lui dire qu’elles l’aime.

Si à ce moment donné, vous vous trouvez dans cette position, sachez que vous n’êtes pas seules, que vous n’avez rien fait de travers et que certainement, le très haut vous donnera l’occasion de chérir l’enfant tant désiré.

Si vous êtes, époux,parents,amis d’une femme qui vit ou a vécu cette situation, entourez la d’amour ,de beaucoup d’amour. Évitez le lot de question: Pourquoi? Comment? Elle n’en a pas besoin.

Une femme qui passe par cette étape n’est pas loin de la dépression, dites lui que vous l’aimez inconditionnellement.

Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *